Secteurs de l’économie bleue

Chiffres clés

Le tourisme est le secteur le plus important en Corse :

10,6% des emplois de l’île et 11% du PIB sont générés par les dépenses des touristes (2015);
Plus de 8,9 millions de passagers ont été accueillis sur l’île (ports, aéroports) y compris 3,2 millions de touristes (2016);
430 000 non-résidents en saison haute (mi-août) pour une population de 320 000 résidents.

L’industrie du tourisme est également un problème majeur sur l’île, causant un coût de la vie élevé, des difficultés à la location au long terme dues aux offres saisonnières, un coût de l’immobilier élevé, et des postes de saisonniers peu payés.

 

Impacts du changement climatique sur le tourisme

Aléas climatiques dû au changement climatique Impacts physiques Impacts socio-économiques
Moins de précipitations Manque d’eau domestique disponible menant à des restrictions sur l’eau pour les ménages et les hôtels. Diminution du confort touristique conduisant à une moins bonne réputation de la destination.
Sécheresses Plus grande consommation énergétique pour les climatiseurs. Coûts plus grands pour les fournisseurs d’hébergements.
Hausse du danger d’incendie de forêt. Diminution du confort touristique conduisant à une moins bonne réputation de la destination.
Diminution de la production agricole. Diminution de la disponibilité de produits gastronomiques locaux pour les touristes conduisant à une moins bonne réputation de la destination.
Vagues de chaleur Qualité de l’air empirée. Diminution du confort touristique conduisant à une moins bonne réputation de la destination.
Evénements météorologiques extrêmes (tempêtes et inondations) Dommages des infrastructures. Diminution du confort touristique conduisant à une moins bonne réputation de la destination.
Diminution du confort thermique avant et après la saison. Annulation des voyages avant et après la saison.
Hausse du niveau de la mer Moins de plages. Diminution du confort touristique conduisant à une moins bonne réputation de la destination.

Chiffres clés

  • 1,5% du PIB corse est produit par le secteur aquacole
  • L’aquaculture corse est cependant développée dans la plaine Est de l’île, et représente 1022 tonnes par an, avec 11 compagnies qui font 10 millions d’euros par an, et qui emploient 120 personnes
  • La production de crustacés a augmenté de 20% dans les trois dernières années
  • C’est un secteur intéressant conduit par une synergie dynamique entre l’université (Universita Corsica) et des entreprises régionales dominantes comme le groupe Gloria Maris.

 

Impact du changement climatique sur l’aquaculture

Aléas climatiques du au changement climatique Impacts physiques Impacts socio-économiques
Changements de température de la mer Augmentation des blooms d’algues nocives.

Diminution du niveau d’oxygène.

Augmentation des maladies et des parasites.

Changements dans la variété des espèces adaptées.

Allongement de la saison de croissance.

Changements des niveaux de production

Augmentation de la pollution et des parasites.

Changements dans les courants et les vagues Diminution du taux de renouvellement des eaux (crustacés) conduisant à l’accumulation de déchets sous les cages. Coût plus élevé de la maintenance.
Augmentation de la fréquence et de l’intensité des événements météorologiques extrêmes. Plus grosses vagues et ondes de tempête.

Changements de salinité.

Perte de stock.

Dommages aux installations.

Coûts plus élevés de l’assurance.

Changements dans l’aptitude des sites.

Chiffres clés

  • 26 000 rotations commerciales par an sur l’île par deux compagnies principales : Corsica Linea et Corsica Ferries
  • Activités subventionnées depuis Marseille pour Corsica Linea afin d’assurer la « continuité territoriale », et également avec l’objectif d’ouvrir la Corse aux marchés internationaux
  • Le secteur des croisières est important et très émetteur : 400 000 touristes de croisière sont arrivés à Ajaccio en 2016
  • Industrie du yacht de loisir importante : 40 000 bateaux de loisirs en Corse

 

Impacts du changement climatique sur le transport maritime

Aléas climatiques du au changement climatique Impacts physiques Impacts socio-économiques
Vagues de chaleur Le transport maritime émet une trèsgrosse quantité de particules fines qui polluent l’air, phénomène qui est empiré pendant les vagues de chaleur.
Evénements climatiques extrêmes et hausse du niveau de la mer Dommages des infrastructures. Coûts plus élevés de l’assurance.

Annulation des voyages.

Besoin de nouveaux investissements portuaires au long terme.

Le mix énergétique en Corse dépend des énergies fossiles à haute de 40%, des des imports de l’Italie et de la Sardaigen (30%) et utilise 20% d’énergie hydraulique.

La Corse est un des premiers territoires à avoir développé une « Programme de Développement des Energies Renouvelables ».

 

Impacts du changement climatique sur les énergies marines

Aléas climatiques du au changement climatique Impacts physiques Impacts socio-économiques
Vagues de chaleur Plus de consommation énergétique à cause de l’utilisation des climatiseurs, principalement en été quand le système électrique est à la limite de ses capacités de production.
Evénements climatiques extrêmes Dommage des infrastructures
Sécheresses Moins de stocks d’eau dans les barrages électriques. Moins de production d’énergie hydraulique conduisant à une dépendance plus forte à l’énergie fossile.

Description

Historiquement, les corses étaient un peuple des montagnes jusqu'au 19ème siècle : chaque ville côtière est étroitement liée à un village de montagne. En effet, les côtes étaient synonymes de maladie (paludisme) et d'invasions pirates....

View More